Programme des activités
 
Recherche
 
Fermer
Prestations du Colibri
Actions de protection
Actualités naturalistes
Membres de Projets

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe

-- Prochaine activité
 
Atelier participatif : Le Colibri a le plaisir d'animer avec Denis Choron un atelier de "Fabrication de mangeoires" pour les oiseaux de cet hiver Samedi 15 décembre 14H30 à 17H
Gratuit et ouvert à tous à Maclas 20H30 Maison des Associations (27 route de StAppolinard).
Cet atelier précèdera l'Assemblée Générale annuelle de l'Association à laquelle vous êtes tous conviés.
Les 2 derniers billets

Samedi 20 octobre : A la cueillette des champignons en compagnie des guides animateurs du Parc du Pilat avec Maryse et Bernard Algans et Pierre Jamet, guides animateurs bénévoles du Parc du Pilat

Quelle chance de bénéficier de cette journée ensoleillée pour aller gambader dans la forêt de Taillard aux alentours de Burdigne !

Champignon_2018.JPGNous nous sommes retrouvés à 20 amoureux de la nature devant la petite école de Burdigne pour nous rendre ensemble un peu avant le gite de ski de fond sur une jolie terrasse équipée de tables de piquenique. Après un petit topo des lieux et du type de végétation par Bernard, nous sommes tous partis dans des directions différentes pour 1H1/2 de récolte.

Une fois tous réunis et fourbus d'avoir crapahuté sur un terrain accidenté, c'était le moment de faire les comptes ; une vingtaine de champignons pour 20 participants ! soit 1 par personne ! C'est peu, me direz-vous ? Oui mais 20 champignons d'espèces différentes ! que Maryse s'est attachée à tous nous nommés sauf 2 ou 3 d'entre eux car il faut rester humble devant ces membres du règne "fongique" dont certains sont toxiques.

Nous avons appris des choses surprenantes sur le champignon. Ni animal (car immobile), ni plante (car sans chlorophylle), il est le fruit émergent d'un réseau racinaire, le mycélium. Il existe 3 types de champignons: les mycorhiziens qui sont les plus nombreux et vivent en symbiose avec leurs arbres préférés ; les parasites qui vivent au détriment de l'arbre et le tue peu à peu ; les saprophytes (si!, si!) qui se délectent de feuilles, souches et matières mortes.

Enfin, devant tout nos trophées réunis sur la table, Maryse nous a initié à sa "Clé de Détermination", véritable outils pour trouver le nom de chaque champignon : un sparassis crépu (ou crête de coq dont je suis très fier), un lactaire poivré (dont j'ai eu le malheur de gouter le pied), des amanites, lépiotes, vesses de loup, tricholomes, bolets,...

Après la photo pour immortaliser ce bon moment et une petite pause bien méritée au café de Burdigne, nous sommes repartis contents d'avoir passé une merveilleuse après-midi en compagnie de nos guides.

Merci Maryse, Bernard et Pierre !

PS: Si certains d'entre nous souhaitent se renseigner ou se joindre à cette Association des Guides Animateurs du Parc du Pilat qui recrute actuellement tous les volontaires bénévoles, voici leur site et leur n° de téléphone : http://guidespilat.blogspot.com/p/qui-sommes-nous.html   07 81 31 13 08

Association dont la mission principale est de faire découvrir le Pilat et ses abords à travers ses habitants, ses paysages, ses richesses naturelles, son patrimoine, son histoire, sa géographie, son économie…

Publié le 25/11/2018 ~ 17:07  Haut

Vendredi 26 octobre 2018 Causerie sur "L'eau dans le massif du Pilat"  par Bernard Etlicher

Le Colibri a eu le plaisir de recevoir Bernard ETLICHER, géographe, professeur émérite de l'Université de Saint-Etienne pour évoquer les enjeux de l’eau dans le massif du Pilat.
Depuis les temps les plus anciens, l'eau par son abondance et sa qualité a toujours été une ressource qui a fait la richesse du massif du Pilat. Largement exploitée au cours des siècles passés, pour sa force motrice, par l'industrie et l'artisanat, cette ressource l'est plus encore de nos jours pour l'eau potable et l'agriculture.
 
Les besoins croissants et les évolutions climatiques ne risquent-ils pas à brève échéance de la menacer?
Bernard ETLICHER nous a présenté des éléments de réponse à cette importante question.
L'association Vayrana nous a aussi fait part de son point de vue du terrain quant à l'état des sources et les conséquences pour le consommateur.

Retrouver ici le résumé de cette conférence

Publié le 30/10/2018 ~ 21:11  Haut